Jacob Spon, John Lederer, et la médecine des Indiens de Virginie

Médecin de profession, Jacob Spon fut intéressé par l’expérimentation de nouveaux remèdes. Bien que fidèle aux thèses hippocrato-galéniques, il publia d’ailleurs un ouvrage sur les Aphorismes d’Hippocrate[1], Il innovait par l’application sur ses patients et sur lui-même de ses propres potions.

Continuer la lecture de Jacob Spon, John Lederer, et la médecine des Indiens de Virginie

De nouvelles pistes sur la postérité des oeuvres manuscrites de Jacob Spon

Vincent Minutoli, dans sa lettre à Pierre Bayle datée du 15 février 1686[1], avait listé les œuvres laissées par Jacob Spon dans son cabinet lors de son exil en septembre 1685.

Parmi ces œuvres manuscrites, figuraient des Vies sur le modèle des Vies parallèles de Plutarque. Nous l’avons vu, son neveu, Gabriel Dumont (1680-1748) avait publié une de celles-ci, celle de Scipion l’Africain, dans le journal Histoire critique de la République des Lettres en 1717. Quelques références à des manuscrits indiqués par Vincent Minutoli confirment que d’autres textes ont été conservés à la mort de Jacob Spon par ses amis.

Continuer la lecture de De nouvelles pistes sur la postérité des oeuvres manuscrites de Jacob Spon